Présentation De La Dysplasie Ectodermique Anhidrotique

Que sont les Dysplasies Ectodermiques ?

Les dysplasies ectodermiques (ou DE) forment un large groupe d’environ 200 maladies rares caractérisées par l’atteinte d’au moins deux dérivés de l’ectoderme (poils, cheveux, dents, glandes sudoripares, ongles). Ces syndromes n’ont en commun ni leur cause génétique, ni leurs symptômes qui peuvent être très différents d’une maladie à l’autre.

Ils sont donc très spécifiques et lorsque l’on est affecté par l’un d’entre eux, il ne peut y avoir que celui là dans la famille. On estime l’incidence des DE à 7/10 000 naissances. Tous les modes de transmission sont possibles : liée au chromosome X, dominant ou récessif.

 

La Dysplasie Ectodermique Anhidrotique (Syndrome de Christ Siemens Touraine ou DEA)

C’est la plus fréquente des DE (incidence estimée à 1/100 000 naissances). Elle est caractérisée par une absence totale ou partielle de dents, des poils et cheveux et par le fait que les personnes atteintes ne transpirent pas. Les cheveux sont en général fins, épars, blonds. Les cils, sourcils et poils sont souvent peu fournis voire absents. Les dents sont absentes dès la première dentition et les incisives et canines, quand elles existent, sont coniques. La plupart des personnes atteintes ne transpirent pas. L’absence de sudation entraine une intolérance à la chaleur qui provoque des hyperthermies. Si la fièvre n’est pas contrôlée et en particulier dans les zones chaudes, ceci peut conduire au décès (30% de décès dans les pays chauds). D’autres glandes peuvent être atteintes, notamment : les glandes mammaires, les glandes salivaires et les glandes lacrymales. L’absence de larmes provoque des gênes à la lumière, des conjonctivites voire des kératites. Si les complications sont fréquentes, il faut penser à surveiller la vision. La sécheresse des voies aériennes peut provoquer, surtout chez les enfants, infections pulmonaires. En effet, les glandes des muqueuses du pharynx, du larynx et des bronches sont réduites, voire absentes. Il y a souvent de l’asthme. Le nez étant très sec, il provoque des bouchons purulents et les saignements sont fréquents. Les patients présentent en général une hyperpigmentation de la peau autour des yeux. La peau est sèche avec souvent un eczéma. On constate parfois la présence d’une hyperlaxité articulaire. Les recherches en cours tendent à confirmer une densité osseuse particulière : les os sont denses, ce qui pourrait les fragiliser. La taille corporelle est normale, toutefois dans l’enfance la croissance est lente. Le développement psychomoteur est normal.

Causes génétiques

Dans 60% des cas, ce syndrome est dû à une mutation sur un gène porté par le chromosome X. Dans ce cas, les garçons porteurs de la mutation ont une forme complète de la maladie tandis que les femmes ont une forme atténuée, la plupart du temps, elles n’ont que des atteintes dentaires légères. Toutefois, certaines femmes ne présentent aucun symptôme ou au contraire tous les symptômes. Ainsi, un garçon atteint ne transmet pas la maladie à ses fils mais toutes ses filles seront vectrices de la maladie.

Deux autres gènes peuvent aussi être responsables de la maladie : EDAR (25% des cas) et EDARADD. La transmission est alors soit dominante soit récessive. Cependant ces 3 gènes n’expliquent pas encore la totalité des cas connus.

Prise en charge

A ce jour, elle est encore palliative, c’est à dire que l’on ne peut qu’éviter les complications et traiter certains symptômes. On ne guérit pas encore de la maladie.

Il est conseillé d’hydrater la peau, les pieds et la paume des mains très fréquemment. L’hygiène nasale doit être quotidienne.

La pose des prothèses dentaires (partiellement prises en charge par la Sécurité Sociale) est proposée dès 2,5 ans. Ces prothèses doivent être changées régulièrement pour accompagner la croissance. Dès 6 ans, en cas d’absence de dents au mandibule, il est possible implanter 2 implants pour y clipper une prothèse.

La réhabilitation dentaire définitive n’interviendra qu’en fin de croissance et nécessite des implants (pas encore pris en charge par la SS) et dans la plupart des cas des greffes osseuses.

L’air conditionné est conseillé à domicile, sur le lieu de travail et éventuellement quand c’est possible à l’école.

Perspectives thérapeutiques

La protéine absente chez les malades de DEA est l’ectodysplasine. Cette ectodysplasine a été synthétisée et injectée aux modèles animaux existants chez qui on a constaté, lorsque l’injection était faite dans les premiers jours de vie, une nette amélioration des symptômes : les chiens qui décédaient pour 30% d’entre eux ne meurent plus, leurs glandes sont réparées, ils ont donc des larmes et des sécrétions, leurs dents poussent ainsi que leurs poils. Ces bénéfices sont conservés dans le temps.

L’efficacité du médicament EDI200 n’a pas été démontrée dans ce mode d’administration. Aussi, en 2016, EDIMER a malheureusement arrêté son essai. D’autres modalités d’administration sont en réflexion. Comme celle qui consisterait à l’administrer in utero.
(Olivia Gross Khalifa, le 17 octobre 2016)

Autres Dysplasies Ectodermiques

La dysplasie odonto-onycho-dermique Elle est caractérisée par une kératodermie palmo-plantaire, c’est à dire un épaississement pathologique des paumes des mains et des plantes des pieds, des une transpiration excessive, une anomalie des ongles, un manque de dents, des cheveux secs et épars, une langue lisse (réduction des papilles) et une peau épaisse. La transmission est sur le mode récessif. (Quand les deux parents sont porteurs de l’anomalie, ils ont 1/4 risque que l’un de leurs enfants soit malade) Syndrome de Clouston Il est caractérisé par une transpiration normale, les cheveux sont fins et clairsemés ainsi que les cils et sourcils, les ongles sont épais et fragiles. Il y a une hyperkératose palmoplantaire et autour des articulations et des protubérances osseuses. En général, les dents ne sont pas affectées.

Le mode de transmission est dominant. La protéine en cause est la connexine 30(CX30). L’incidence est estimée à 1/100 000 naissances.

 

mise à jour 21 aout 2016